Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 mai 2014 2 13 /05 /mai /2014 12:38

on vient de m informer ce midi

Giger est mort à l age de 74 ans, des suites d'une mauvaise chute dans son escalier.

 

merde alors

 images

je pense à ses proches, ainsi qu'à Philippe et Bijan

 

je pense à depuis quand ses oeuvres m accompagent... depuis alien, 1979, 1980 ...pfffffff

je pense aux heures où je parcourais ses livres , achetés par mon grand frère.

à ce chat aux yeux exorbités que j aimais tant, à toutes Ses créatures si troublantes...à ce poster acheté ado et qui trone toujours dans ma maison

 hr giger behemothspell1 40

 

avec "soleil cherche futur de thiéfaine " en fond sonor...que de souvenirs.

RIP

et encore bravo monsieur !

************************************************************************************

 

vous pouvez voir le MEMORIAL

sur le site de Giger, écrit par sa femme Carmen 

http://www.hrgigermuseum.com/index2.php

 memorial giger

 

il y a également un livre de condoléances.

*****************************************************************************************

Dernier hommage rendu à H.R. Giger

Proches, compagnons de route et fans du créateur du monstre d'«Alien» ont rendu vendredi à Zurich un dernier hommage à l'artiste grison, décédé il y a deux semaines.

storybild

Proches et amis ont rendu un dernier hommage à H.R. Giger. (photo: Keystone/Walter Bieri)

Le monde de la culture n'était que peu représenté dans l'église Fraumünster de Zurich pour dire adieu au créateur fantastique. Jusqu'à sa mort le 12 mai à 74 ans, Hans Ruedi Giger est resté considéré comme un artiste marginal.

«Toujours sous-estimé»

«Les gens qui ne se confrontent pas à son oeuvre en raison de sa noirceur passent à côté de beaucoup de choses», a déclaré le musicien de death metal Tom G. Warrior alias Tom Gabriel Fischer durant la cérémonie. Hans Ruedi Giger a toujours été sous-estimé, a déploré celui pour qui l'artiste était un mentor.

«Il est à peine supportable que ce magicien du langage des images ait si souvent été réduit à son rôle de créateur d''Alien'. Il était pourtant bien plus: une inspiration pour tous», a témoigné Tom G. Warrior. D'autres invités ont décrit le maître de l'obscur en ces termes: chaleureux, plein d'humour, hospitalier, modeste et parfois anxieux.

Son médecin et ami Reinhard Weisshaupt a évoqué son penchant pour les douceurs: «Il adorait le sucré. Il aurait pu en manger jusqu'à en mourir.» Ironie du sort, l'artiste est décédé en chutant dans les escaliers de sa maison zurichoise, alors qu'il voulait apporter du gâteau à son épouse.

Un éclair durant l'enterrement 

Le corps de Hans Ruedi Giger repose dans le cimetière de Gruyères, non loin du musée qui porte son nom. L'unique musée HR Giger au monde a ouvert ses portes en 1998. Cette institution privée montre en permanence 250 travaux du Grison, essentiellement des toiles et des sculptures. Elle propose en outre des expositions temporaires d'autres créateurs.

Durant l'enterrement de Hans Ruedi Giger, qui s'est tenu dimanche dernier dans la plus stricte intimité à Gruyères (FR), un éclair a traversé le ciel, a confié le syndic à «La Liberté». «Cela a donné à la cérémonie un aspect assez mystérieux qui correspondait parfaitement à l'univers de Monsieur Giger.»

**************************************************
Un dernier hommage a été rendu vendredi à l'artiste suisse Hans Ruedi Giger à Zurich. [Walter Bieri - Keystone]

Un «honneur» pour Giger d’être inhumé à Gruyères

L’enterrement de l’artiste HR Giger s’est tenu dans l’intimité dimanche, à Gruyères. Son monument funéraire sera soumis à l’approbation de la commune.

PAR PRISKA RAUBER

En présence d’une cinquantaine de ses proches amis, l’artiste HR Giger, décédé le 12 mai, a été enterré dimanche en fin d’après-midi, à Gruyères. S’il résidait à Zurich, le père d’Alien souhaitait sa dernière demeure dans le cimetière de la cité comtale, à l’ombre de St-Germain, son musée. «C’était un honneur pour lui d’être enterré là», confirme Marco Witzig, son ami et assistant. Pour la petite histoire, une minute après sa mise en bière, un éclair a scindé le ciel pour embraser cet ultime adieu.
Giger n’étant pas résident de Gruyères, ses proches ont dû demander à la commune l’autorisation de l’y inhumé. C’est l’usage. Car il faut alors délier un peu plus sa bourse. «Nous recevons une ou deux demandes par an, indique Jean-Pierre Doutaz, syndic. Et du moment que nous avons encore de la place, ça ne pose aucun problème.»
Sauf que là, il ne s’agit pas de quiconque, mais de Giger.  D’un maître, adulé, ténébreux, inspiré par l’accouplement de l’humain et de la machine, par les os et les matrices. Il s’agit de celui qu’on craignait alors, lorsqu’il devint propriétaire du château St-Germain en 1998. Alors bien sûr, les autorités des lieux ont pensé aux possibles conséquences d’accepter sa sépulture à Gruyères.


Pas avant onze mois
Au monument funéraire d’abord, qu’il est aisé d’imaginer à la hauteur des angoisses de l’artiste. «Nous avons donc insisté sur le règlement du cimetière, qui les limite à 1,40 mètre de haut, de large et de long, précise le syndic. Ses proches nous ont garanti qu’il sera sobre. Ils nous soumettront leur projet le moment venu.» Pas avant onze mois, comme le stipule le règlement. Un temps nécessaire à l’affaissement de la terre. Du côté de ses proches, pas de précisions. Ils «digèrent» d’abord sa mort. Et en dévoileront davantage vendredi, à Zurich, lors d’un dernier hommage rendu à 13 h en l’église Fraumünster, auquel chacun est invité.
D’ici le choix du monument, une croix orne sa tombe, sise contre le mur, près des vignes. «Là aussi, en envisageant la visite de ses admirateurs, nous avons pensé l’emplacement. Il ne fallait pas que le recueillement de nos gens en soit perturbé. Sa tombe n’est pas au milieu du cimetière.» Et Jean-Pierre Doutaz de s’empresser de souligner que, depuis l’arrivée de Giger et de sa horde à Gruyères, aucune incivilité n’a été à déplorer. «Ce sont de braves gens! Ils ont juste une allure particulière!»

Partager cet article

Repost 0
Published by cla
commenter cet article

commentaires

thibs 13/05/2014 20:29

un grand monsieur respect! reposes en paix !

cla 13/05/2014 21:59



un gros gros morceau de ma vie qui se voile....


Thib fut l un de mes premiers lecteurs sur ce blog....c'est cool que ce soit toi qui fasse le premier commentaire sur le départ de Giger. un signe....


les AVP sont peut etre des merdes, Prometeus décevant....mais comme quoi...les gens troublés par l oeuvre de HR GIGER restent fidèles à ce qu'il a pu créer, quelque soit leur age et tout ce qui a
pu en découler  au cinéma par la suite


nous lui devons beaucoup d émotions visuelles ...et de sacrées émotions cinématographiques !!


merci Monsieur Giger !